Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Lectures enfantines #1

Lectures enfantines #1

J'ignore si ma passion pour les livres sera partagée par mes filles. Elles auront à leur portée des supports tellement attractifs qu'un simple livre ne saura peut-être pas susciter leur intérêt.

Moi qui suis une dévoreuse de bouquins, j'imagine parfois que le simple fait d'accumuler les livres sur ma table de nuit ainsi que sur les étagères de notre bibliothèque pourrait alors les influencer...

J'ai lu beaucoup à une époque. Un peu moins aujourd'hui, faute de temps évidemment. Je lis maintenant beaucoup plus sur l'écran de l'ordinateur mais je ne ressens absolument pas le même plaisir à tourner les pages de papier qu'à faire glisser mon curseur sur mon écran. Lorsque j'ai besoin de calme, de détente et que j'ai un peu de temps pour moi, c'est toujours vers un livre que je vais m'orienter...

 

Carla-Pott.jpg

[Crédit photo: Guide de lecture Imaginarium illustré par Carla Pott]

 

En attendant de savoir ce qui plaira à mes filles plus tard, je m'occupe pour l'instant de faire ma propre sélection pour elles et j'ai eu envie de vous montrer les derniers exemplaires venus rejoindre notre collection:

 

  • La chenille qui fait des trous (Éric Carle).
  •  La chenille qui fait des trous

Ce livre date de 1969 et le titre original est "The very hungry caterpillar". Depuis qu'il est arrivé dans notre bibliothèque, c'est un livre que Miss N. demande à lire et à relire... Le texte est court et simple mais l'histoire permet d'aborder de façon ludique les couleurs, quelques noms de fruits, les nombres de 1 à 5, les jours de la semaine et bien sûr le processus de la métamorphose de l'oeuf qui devient chenille puis enfin papillon. Un livre "classique" où l'enfant peut participer au récit en glissant ses doigts dans les trous faits par la chenille et en énumérant tout ce qu'elle a mangé.

 

libro-imprescindible-infancia 54493 3 1

 

  • Maman, de quelle couleur sont les bisous? (Elisenda Queralt - Carla Pott).

libro-de-lectura-y-aprendizaje 25984 3

 

À vrai dire, j'ignore si ce livre a été traduit en langue française mais si ce n'est pas le cas, c'est vraiment dommage!! (Je l'ai trouvé en espagnol mais aussi en anglais, en italien, en portuguais, en catalan...). Dans cette histoire, une maman raconte à son enfant que les bisous peuvent être de différentes couleurs, selon ce qu'ils expriment. Ce livre se regarde plus qu'il ne se lit et permet aux enfants d'apprendre à nommer certains sentiments. Pour le moment, je ne fais que survoler le livre car Miss N. est beaucoup plus intéressée par les dessins que par les textes mais je parviens à lui faire parvenir le message principal du livre: l'importance des marques de tendresse et la manière d'exprimer les sentiments.

 

  • Max et les maximonstres (Maurice Sendak).

Max-et-les-maximonstres.jpg

 

J'ai lu ce livre alors que j'allais moi-même à l'école et c'est en voyant la couverture dans un guide de lecture que je m'en suis souvenue. Son auteur est décédé récemment et j'ai pris beaucoup de plaisir à relire l'histoire de Max, ce petit garçon qui s'évade dans un monde imaginaire où c'est lui qui punit et non plus sa maman. Puis il découvre qu'il a de nouvelles limites dans son nouveau rôle et que ses relations avec les monstres sont plus compliquées qu'il croyait.

 

*******

 

Dans notre bibliothèque, la plupart des livres sont en langue espagnole car les frais de port sont toujours trop élevés pour commander sur internet (bien qu'il y ait désormais une section "langues étrangères" sur le site www.amazon.es). Cela ne nous pose pas de problème car lorsque c'est Mr Ordinaire qui raconte, il lit les textes en langue espagnole et lorsque c'est à moi de raconter, je traduis les textes afin de lire en langue française.

 

Je n'ai pas de critères précis pour choisir les livres que je propose à nos filles. J'essaye juste de varier le genre des illustrations ainsi que celui de la narration. J'essaye aussi de varier les sujets tout en cherchant ceux qui seront le plus en accord avec leurs besoins du moment. J'accorde beaucoup d'importance au format du livre, à l'épaisseur des pages, à la qualité global de l'objet. Le détail sur lequel je m'arrête également est celui du lieu où a été imprimé le livre... J'évite au maximum les livres imprimés en Chine (je suis pleine de principes du genre...).

 

Chez nous, les livres sont à la portée de nos filles sur les étagères et nous essayons de les faire participer au choix des livres lorsque nous nous rendons à la librairie ou à la bibliothèque. Nous ne cherchons pas à les forcer à lire car elles ne sont pas toujours disposées. Lorsqu'un livre ne leur plaît pas, je préfère le ranger et le ressortir plus tard si leurs goûts ont évolué. Malgré le fait que notre entourage soit bercé par les Walt Disney et autres personnages à la mode, les quelques exemplaires que nous possédons n'ont jamais retenu l'attention de nos filles. Elles leur préfèrent des histoires plus en accord avec leur réalité. Au-delà de la valeur pédagogique et éducative que j'attribue aux livres, ce qui m'importe le plus est le moment partagé autour de ces pages colorées, le dialogue qui se construit à la fin de l'histoire ainsi que tout ce que les contes apporteront à leur sensibilité, leur créativité et leur culture.

 

Et chez vous, quelle importance accordez-vous à la lecture?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !