Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Huit mois ♥

Huit mois ♥

Je voudrais mettre ce temps entre parenthèses, ralentir la cadence et pouvoir déguster chaque jour comme un sorbet d’été. Pourtant je dois me rendre à l’évidence, j’ai l’impression de devoir tout avaler sans prendre le temps d’apprécier…

Notre Bébé grandit vite, trop vite et je m’en veux presque de ne pas avoir pu être davantage auprès d’elle durant les premiers mois.

Maintenant que je suis davantage disponible, je me retrouve face à une demoiselle qui n’a que faire de mes jeux de « Coucou » et pour qui les tétées câlins ressemblent plus à des séances d’aérobic.  

Elle est bien trop occupée à observer ce qui l’entoure et surtout sa sœur afin d’attirer son attention l’espace d’un court instant. Une grande sœur qui le lui rend bien et qui s’inquiète toujours de lui ramasser les jouets qu’elle a déjà jetés douze fois ou de lui donner son biberon (même si c’est pour lui faire avaler de l’air).  

   

Petite I. a huit mois aujourd’hui, nous sommes moins à surveiller ses progrès que pour notre première Princesse mais nous savourons tout autant ses exploits du quotidien. Je cueille ses baisers comme si elle m’offrait des perles (humides je dois reconnaître), je la porte autant qu’elle le demande car je sais que ce temps ne durera pas. Les nuits ne sont toujours pas ce qu’elles devraient être mais peu importe, je sais qu’elle finira par trouver son rythme (avant que mes cernes ressemblent à des puits ce serait top).

 

Tout cela pour dire qu’au rythme où elle évolue, j’angoisse qu’elle se lève un matin en me demandant ma Visa pour aller faire les soldes…

 

Déjà qu’elle joue les sirènes à la plage :  

Huit-mois.jpg