Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 Apr

Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne

Publié par Madame Ordinaire  - Catégories :  #Quotidien d'expatriée, #Espagne, #Bretagne

Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne

S'il y a bien une question que j'ai eu l'occasion d'entendre lorsque j'ai annoncé à mes proches que je quittais l'Espagne pour revenir en Bretagne, c'est bien celle-ci:

"Mais comment arriveras-tu à supporter le temps?"

Bizarrement, personne ne m'avait demandé si j'arriverais à m'adapter au climat méditérranéen lorsque j'ai quitté la Bretagne dix ans plus tôt!
[Quand je suis partie en Espagne, tout le monde semblait trouver ça génial mais quand j'ai décidé de revenir, tout le monde m'a prise pour une folle].

Voilà déjà 18 mois que je suis de retour dans le Finistère (oui moi aussi du mal à y croire) et je peux désormais répondre à cette fameuse question...

Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne
Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne

Je n'ai eu aucun mal à m'habituer de nouveau au climat océanique qui caractérise la région et je mentirais si je disais avoir réellement ressenti un manque de soleil.
Il faut savoir qu'il y a (en moyenne) le double d'heures d'ensoleillement par an à Castellón qu'à Brest (<-- Cette phrase est à lire très vite).

Le premier hiver que nous avons passé à Brest après notre retour a pourtant été marqué par les tempêtes à répétition mais je m'étais préparée à tellement pire que ça ne m'a pas semblé si terrible. J'avais gardé le souvenir du mauvais temps que nous avions durant la plupart de nos séjours alors forcément j'accueillais chaque jour de beau temps comme un vrai cadeau.

J'ai repris goût à ce vent qui ne se calme presque jamais et je ne râle pratiquement plus lorsque je suis décoiffée à peine franchi le pas de la porte.
J'ai appris à surveiller les nuages et je peux presque prévoir à quel moment va tomber la prochaine averse.

Les Demoiselles ne sont pas plus malades ici qu'en Espagne (oui on m'a posé la question) en revanche, elles ont un peu plus de mal à comprendre que même en été, il faut parfois mettre un gilet (les manches longues disparaissent des penderies pendant plusieurs mois en Espagne!).

J'avoue quand même que je ne dirais pas non à quelques degrés de plus mais c'est comme pour tout, on ne peut pas tout avoir!

Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne
Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne

En réalité ce n'est pas le climat qui m'a semblé le plus difficile à réapprivoiser...
Toutes ces années en Espagne avaient profondément modifié mon mode de fonctionnement.
Je m'étais habituée à cette légèreté qui caractérise le quotidien dans les régions proches de la Méditerranée, à cette vie plus ou moins insouciante et à cette impression d'être un peu en vacances toute l'année (des terrasses toujours pleines de monde, des horaires décalés et toujours de nouveaux endroits à explorer).
En Bretagne (ou en France tout simplement?), tout me semble bien plus sérieux et parfois même un peu rigide! Ce n'est évidemment pas une critique, ce n'est que mon ressenti lié au contraste qui existe entre ces deux régions. D'un autre côté, j'aime le fait qu'ici tout semble organisé, maîtrisé et parfaitement géré.

J'ai déjà eu l'occasion de parler de tout ce qui me manque de notre quotidien en Espagne mais il est très difficile de décrire réellement ce que je ressens. Avoir connu l'expérience de l'expatriation me fait vivre en permanence avec la sensation d'un manque.
Lorsque je vivais en Espagne, tout ce qui était lié à la Bretagne me manquait: la famille, les amis, les endroits que je fréquentais, les petits plats dont je raffolais, la presse que je lisais, les boutiques où je flânais...
À chaque séjour dans le Finistère, je faisais le plein de tout ce que j'aimais: pâtisseries bretonnes, cidre, décoration marine, etc.
Maintenant ce sont mes manies de là-bas qui me surprennent au hasard des journées, je repense facilement à tout ce qui rythmait mon quotidien sans que j'y prête trop d'attention. Le jour du marché, les oranges que l'on allait cueillir dans les arbres, la floraison des amandiers, les plages où le niveau de la mer ne changeait jamais!
Lorsque je rentre d'Espagne, la voiture est désormais remplie d'huile d'olive, d'amandes, de Rioja et d'Albariño, du miel de fleur d'oranger, etc.

Avoir vécu dans un autre pays que le mien m'a donné de nouvelles racines alors même si parfois la distance complique bien des choses, c'est une richesse incroyable que de vivre entre ces deux pays.

Mes Demoiselles ne me demandent plus de repartir vivre en Espagne. Elles me réclament d'aller voir leur chambre là-bas, leurs cousins et cousines, la piscine du village et puis leur papa évidemment. Pour ce qui est de changer d'école ou de quitter ce qu'elles ont adopté en Bretagne, la réponse est catégorique: NON.

Revenir en Bretagne... Après dix ans en Espagne

Et vous qui me lisez, êtes-vous bretons ou simplement passionnés par la région?
Avez-vous connu l'expatriation et l'envie de retrouver vos racines?

Racontez-moi, ces expériences sont si enrichissantes que je suis curieuse de vous lire!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article
C
Bonjour,<br /> Bretonne pure beurre, je vis depuis 25 ans en Suisse et étonnamment en vieillissant je suis toujours plus pressée de retourner "chez moi" en Bretagne. comme tous les expatriés, j'ai deux "chez moi" et pense avoir beaucoup de chance d'avoir vécu cela.<br /> Ce qui m'a fait sourire, c'est votre impression de rigidité en revenant en France, comme quoi cela dépend de nos références comme vous dites! Pour moi, c'est l'inverse, comparé à la Suisse, j'ai une impression de laxisme complet lorsque je reviens au pays!<br /> Bravo pour votre blog.
Répondre
S
Re-bonjour, c'est 20 ans que j'aurai passé en Espagne!
Répondre
S
Bonjour, bonjour,<br /> Apres 2 années passées en Espagne je vais bientôt m'installer en Bretagne.<br /> Je suis bien contente de changer de vie, le calme, la fraicheur, la nature, même si j'ai adoré mon séjour en Espagne (Barcelone)<br /> Je cherche un déménageur qui fasse Barcelone Perros Guirec, si quelqu'un a une piste ... Un grand merci d'avance
Répondre
D
Y a pas mieux que de se retrouver parmi les siens je pense, comme disait Vero tout bas les racines sont toujours difficiles à quitter.
Répondre
L
...de reconnaitre que ce pays n'est pas pour moi. Je pense qu'une experience d'expatriation, bonne ou mauvaise, nous donne toutefois une bonne idee de qui nous sommes et ce qui nous convient ou non. La Bretagne est une region magnifique. Profitez bien de cette nouvelle vie !
Répondre
L
Je suis heureuse pour vous de votre nouvelle adaptation et de votre experience Espagnole reussie. Je vais passer pour la mecontente du coin mais personnellement je vis en Espagne depuis 2 ans et j'en ai vraiment marre. J'ai tout fait pour voir le positif de longs mois mais je me dois
Répondre
M
Je vis depuis 15 ans en Espagne..... quasiment depuis le départ sur la région de Castellón.... Je suis tombée sur votre article par hasard car cycliquement j'ai envie de rentrer sur la région nantaise.... j'aimerais en discuter...
Répondre
M
Ce sera avec plaisir que j'échangerai avec vous, n'hésitez pas à m'envoyer un mail à l'adresse anais@madameordinaire.com ;-)
V
Comme ce billet me parle! Je suis ton blog depuis notre emménagement dans le Finistere cet automne. Nous avons quitté Marseille où nous avons passé 12 ans. Rien que les couleurs de tes photos titillent en moi ma fibre Mediterrannéene... Je comprends que les jours sont compliqués dernièrement à cause du boulot... Nous avons toutes des choix à faire et des vies différentes... Et les racines sont toujours difficiles à quitter (je suis originaire de Paris et je SAIS que j'y retournerai tôt ou tard!). Je te souhaite toute la chance du monde pour retrouver un. Nouveau boulot qui te permette de rester chez toi.
Répondre
M
Merci pour tes mots, j'espère que toi aussi de ton côté tu parviendras à profiter au maximum de cette expérience de vie dans le Finistère ;-)
D
Bonsoir. Je découvre votre blog. Et lis vos articles avec grand plaisir. Merci infiniment de me faire ainsi partager votre expérience. Les jardins (ma passion) doivent être magnifiques. ..nous manquent les parfums que l 'on ne peut qu 'imaginer.. Suis Bretonne "pure souche" du Morbihan. J'ai vécu dans le sud de la france et suis revenue en Bretagne.. Région magnifique , avec ses côtes découpées, ses plages de sables fins.. ses marées qui attirent une foule de promeneurs pour venir admirer les vagues en periode de gros coefficients quand en plus les tempêtes s 'en mêlent. ..Region où poussent néanmoins citronniers (qui me donnent dde très beaux et bons citrons), orangers' bananiers..et plantent méditerranéennes qui se de développent très bien sous notre climat doux.. Vos photos sont très belles. Merci de nous en faire profiter.. A bientôt le plaisir de vous lire..
Répondre
A
bonjour j’adore votre article!<br /> C'est magnifique. Et l'immobilier en Espagne reste tout de même plus accessible que l'immobilier français.<br /> Merci beaucoup de me faire partager ainsi votre parcours
Répondre
L
A Bretagne c'est magnifique, l’environnement est douce et les gens sont sympa
Répondre
J
bienvenue chez nous, moi aussi je suis Finistérienne et nous avons une belle région, il y a beaucoup de choses à visiter en Bretagne et la vie est douce.
Répondre
L
Je découvre ton blog par le biais de Wonderful Breizh et je nous trouve beaucoup de points communs!<br /> J'ai moi même vécu en Espagne quelques années et je suis originaire du finistère où je reviens régulièrement<br /> C'est vrai que vivre à l'étranger ouvre l'esprit mais entraine des manques, car nous sommes d'ici et d'ailleurs en même temps et on ne peut pas tout réunir en même temps. Moi mon retour en France s'est fait par Paris et je dois dire qu'il y a eu comme un choc, même si je m'y suis habituée par la suite et qu'il y a eu beaucoup d'aspect positifs dans ce changement!<br /> Maintenant j'ai à nouveau changé de région mais la Bretagne je la porte dans mon cœur à tout jamais (c'est bizarre, j'ai eu comme une grande émotion en écrivant cela!)!<br /> Merci pour ce partage<br /> Christine
Répondre
M
Tout d'abord bienvenue par ici! <br /> Pour un début ce sont déjà de sérieux points en communs mais après une petite visite sur ton blog je vois qu'il y en a un autre: le temps que nous passons au bord de l'eau... À faire des photos! <br /> J'ai trouvé très juste ce que tu dis concernant le fait de vivre à l'étranger. En vivant ailleurs nous sommes aussi de cet endroit mais sans pour autant perdre notre attachement à notre endroit d'origine... <br /> <br /> À bientôt j'espère!
M
Coucou très bel article. Je ne suis pas du tout bretonne, ni déjà effectué d'expatriation mais ton article m'a touché. Bonne soirée :)
Répondre
M
Je suis bretonne, j'ai même appris il y a quelques jours que j'étais une pure bretonne !
Répondre
M
Une vraie bretonne pur beurre? Quelle heureuse nouvelle! ;-)
L
Mon expatriation est juste régionale mais pour rien au monde, je ne quitterai cette Bretagne si chère à mon coeur. Même si mes racines sont ailleurs et que mes proches me manquent, j'ai trouvé en Bretagne une région unique qui m'apporte énormément. Et peu importe la météo, ce ne pas être pire qu'en Picardie ;)
Répondre
M
C'est vrai que l'on parle presque toujours de la Bretagne lorsqu'on critique le climat mais j'ai un frère qui est parti s'installer en Normandie et il me dit que c'est pire qu'en Bretagne! En réalité c'est logique vu que l'on part vers le nord mais cette réputation colle inévitablement à notre région...
C
De par la profession e mon mari, j'ai été amenée à beaucoup bouger. Bretonne et Brestoise, cela n'a pas été toujours facile. De la Picardie au Berry en passant par la Guyane, je n'étais nulle part chez moi. Et pourtant, maintenant que nous sommes de retour à Brest, je me rends compte de la grande richesse que m'ont apportée ces différents séjours ailleurs. <br /> <br /> ps : j'aime beaucoup le nouveau look de ton blog
Répondre
M
Je ne sais pas si la Bretagne nous donne des racines plus tenaces que si nous étions nés dans une autre région mais cette appartenance à notre région revient souvent dans le discours des bretons expatriés...<br /> Merci pour ton avis sur le blog, j'ai eu envie d'un peu de changement!
G
J'ai également été expatrié deux fois deux ans.<br /> Une première fois dans les Antilles et une seconde fois en Afrique. Autant dire que la vie en tongs et short, ça me connait.<br /> Mais étrangement, même si j'ai su apprécier ces années, je n'ai jamais réussi à me projeter loin dans le futur, le caractère de la Bretagne m'a toujours un peu manqué. J'y suis revenu depuis 3 ans et je prends plaisir à vivre au rythme des saisons et des tempêtes, retrouver le plaisir de profiter des premiers rayons de soleil au printemps, un peu comme en ce moment avec des petits piques-niques improvisés à la plage.<br /> <br /> Bref, quitter la Bretagne, pourquoi pas, mais c'est toujours pour mieux revenir !
Répondre
M
Je dois reconnaître qu'au fond de moi j'ai toujours su qu'à un moment donné il me faudrait revenir en Bretagne. La vie au soleil est agréable mais j'ai eu besoin moi aussi de ces vraies saison avec chacune leur petit lot de menus plaisirs.<br /> <br /> Merci pour la visite par ici! ;-)
M
Bonjour<br /> ton article a attiré mon attention car je vis un peu ton envie de retourner "au pays", nous habitons depuis quelques années dans la région de Perpignan et j'ai l'habitude de dire que le soleil ne fait pas tout !<br /> <br /> j'attends avec impatience que la maison soit vendue pour retourner en Bretagne ! j'ai des envies de fraicheur, de vaches dans les prairies, des marées hautes et basses, des saisons plus marquées, de fleurs, d'arbres en fleurs au printemps.<br /> Je n'ai jamais pu m'habituer à la tramontane et au vent marin plus humide (ce ne sont pas les memes vent qu'en Bretagne) et puis la grosse chaleur en été quand on peut à peine sortir tellement il fait chaud! <br /> nous c'est la Bretagne sud donc moins pluvieuse que Brest, mais finallement la pluie ne m'a jamais génée ! et puis c'est bien connu, il ne pleut pas tant que ca en Bretagne !<br /> voilà je suis heureuse d'avoir trouvé ton blog et je vais le suivre avec interet, A Bientot !
Répondre
M
C'est tout à fait ça!! La chaleur que tout le monde m'enviait avait fini par m'étouffer complètement... <br /> Je rêvais de ces champs où les moissonneuses coupent le blé, où les prairies sont vertes et paisibles, où les saisons sont vraiment marquées et où la nature semble véritablement guider tout le reste.<br /> À Castellón la chaleur était écrasante car c'était constamment humide... Tout cela ne me manque pas!<br /> <br /> Merci pour la visite par ici et à bientôt!
L
Pour ma part, je n'ai pas été une vraie expatriée, mais j'ai eu la chance de faire quelques longs séjours en Californie. <br /> Et bien il y a des petites choses qui le manquent aussi...le climat, c'est comme celui de Bréhat l'été, mais tout le temps! Des odeurs et des endroits aussi...mais surtout de vrais amis qui vivent là bas, on a eu la chance de se revoir pour certains, 2 fois, mais ce qui est dur c'est de se quitter...on ne sait jamais quand on se reverra..
Répondre
M
C'est vrai ce que tu dis pour les odeurs, il y a des parfums qui nous transportent littéralement ailleurs! <br /> En réalité le climat n'est qu'un détail parmi tant d'autres lorsqu'on parle du dépaysement lié au voyage, ce sont tellement de petites choses qui font ensuite nos souvenirs...
E
Je suis partie de Rennes peu de temps après mon mariage pour la Bolivie. J'avais 18 ans et nous laissions derrière nous toute une grande famille.<br /> J'ai aussi vécu 17 ans en Espagne, à Bilbao et Barcelone. Mes garçons y ont passés leur jeunesse et notre cœur est resté la bas. Je suis sur le point de rentrer de Guadeloupe après 15 ans aux Antilles et ce sera la Bretagne sans aucun doute. J'aime mon pays, il m'a accompagné dans tous les coins du monde, mes enfants l'aiment aussi et la retraite qui arrive nous ramènera comme la vague à la plage. Je suis heureuse d'avoir découvert votre blog et de partager tant de choses.
Répondre
M
Merci beaucoup de me faire partager ainsi votre parcours, quelle riche expérience de vie!<br /> Je ne connais pas Bilbao mais en revanche je connais très bien Barcelone et cela fut certainement difficile de quitter un endroit comme celui-là!<br /> Je vous souhaite vivement de retrouver la Bretagne et j'espère qu'elle saura vous combler dans cette nouvelle étape qu'est la retraite.<br /> À bientôt!
O
J'ai vécu en Espagne, à Pampelune, pendant 1 an plutôt que 10, assez quand même pour apprécier y retourner de temps en temps et profiter des bons produits. Je suis aussi Breton mais malheureusement jamais vécu en Bretagne, sauf pour les vacances. J'aime particulièrement flâner en bateau le long des côtes et dans les îles. Je rêve de traverser un jour le golfe de gascogne pour naviguer entre San Sébastian et Gijon et admirer le panorama des picos de Europa. Je crois qu'il y a une âme commune entre ces deux pays, tournés à la fois vers la mer et vers la terre. Je me sens chez moi ici et là bas. Le Breton est voyageur, je reconnais cet héritage.
Répondre
M
Je ne connais pas suffisamment Pampelune car je n'ai jamais pris le temps de m'y arrêter lors de mes voyages vers Castellón mais San Sebastian me tente depuis longtemps! Le Pays Basque me fascine littéralement à chaque fois que j'y passe. Ces montagnes qui plongent dans la mer et cette végétation aussi abondante sont un régal pour les yeux!<br /> Le breton est voyageur c'est vrai, il a toujours un pied ici et un pied ailleurs!
L
coucou<br /> <br /> je vis a brest après avoir vécu a papeete, en suede, et des tas d 'endroits en france..ce que je faisais lorsque je repartais c'est les confitures, tout ce qui est breton...le soleil et l insouciance me manquent....l'envie d'ailleurs me titille encore....
Répondre
M
J'imagine que tu as du entendre le même genre de question que moi en quittant Papeete!! <br /> Du coup, si l'envie d'ailleurs est toujours présente, vers quels horizons serais-tu prête à repartir?
S
Ah je le connais bien ce ressenti, mais ça passe avec le temps. J'ai vécu pour ma part au Québec et en Australie, pas aussi longtemps que toi évidemment. Mais là bas la France et la Bretagne me manquaient terriblement. J'y ai compris la chance que j'avais d'avoir un pays comme le notre ! :)
Répondre
M
J'ai beaucoup voyagé en Grèce pendant quelques années pour mon travail et c'est vrai que c'est un très beau pays. <br /> Malheureusement je ne sais pas si les conditions de travail y sont très agréables en ce moment...
L
coucou<br /> <br /> papeete sans hésiter, pour le plaisir de vivre ou plus pres en grèce.....
M
Ça me rassure de savoir que ce ressenti peut parvenir à s'estomper... <br /> Ce sont de belles expériences que d'avoir vécu dans ces endroits, bien que notre pays soit infiniment riche sur de nombreux aspects, il y a tant de choses merveilleuses à voir dans le monde!
L
Ici la Bretagne c'est notre deuxième "chez nous" ! On aime y aller à chaque vacances... C'est un vrai bonheur ! Je suis amoureuse de la Bretagne du nord au sud, d'est en ouest ! Cette région me fascine tant par ses paysages tous aussi différents où que l'on soit, que par sa culture, ses habitants, ses spécialités culinaires... Et je peux dire aujourd'hui que si nous devions déménager ce serait en Bretagne que nous poserions nos valises :)
Répondre
M
C'est souvent ce que je me dis aussi, cette région a tant de facettes à découvrir qu'il est difficile de trouver autant de diversité ailleurs. Mais bien sûr, je ne peux pas avoir d'avis objectif!

Archives

À propos

Blog Lifestyle d'une Bretonne Expatriée