Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
L'école maternelle et les évaluations

L'école maternelle et les évaluations

Les vacances de Pâques ont déjà commencé pour les petits écoliers espagnols et ce soir j'avais hâte de découvrir tout ce que Miss N. a pu faire durant ce second trimestre à l'école. Je m'attendais à un paquet de  dessins ou autres oeuvres peinturlurées mais les créations artistiques n'étaient pas spécialement au rendez-vous.

 

"Ça c'est mes travails"

 

J'ai tourné les pages parfois froissées des "travails" de la demoiselle (elle insiste) et j'ai eu la vague impression d'être en décalage avec le peu de souvenirs qui me restait de ma propre expérience à l'école maternelle.

 

Son livret comportait des "exercices" avec de véritables consignes. Des mathématiques, de l'écriture, de la logique...

 

Evaluation.jpg

 

J'ai également pu lire son bulletin "d'évaluation" et j'ai bien des doutes concernant les objectifs fixés... J'ai parcouru des colonnes, j'ai lu les catégories d'objectifs et je me suis bien demandé à un moment si ce bulletin correspondait réellement à notre demoiselle de trois ans seulement:

 

- Autonomie

- Ordre et travail (Participation - Posture - Attention en classe)

- Gestion des émotions

- Communication (Prononciation - Mémorisation - Écriture)

- Contrôle des absences

 

J'ai gardé un très vague souvenir de mon passage à l'école maternelle mais il y a bien peu de ressemblance avec mon vécu. Je me souviens d'avoir appris les lettres et les chiffres à partir de l'école primaire. Je ne me souviens pas d'avoir été forcée à écrire mon prénom dès la première année de maternelle. 

 

Evaluation-1.jpg

 

Toutes ces questions m'ont fait m'interroger sur la justification de ces méthodes auprès de nos enfants. Pour moi, l'école maternelle servait de transition entre la vie à la maison et l'univers scolaire. Après ces quelques mois qui viennent de s'écouler, j'ai tout simplement compris que la "formation" de nos enfants commence dès leur entrée en première section. En effet, j'ai appris récemment qu'en Espagne les enfant doivent savoir lire ET écrire à leur entrée en primaire (À quoi sert donc le CP?).

 

Cela signifie que Miss N. entrera donc à l'école primaire à 5 ans, sachant déjà lire ET écrire.

 

Questions:

- À cette étape du développement de nos enfants, est-ce que ces apprentissages sont justifiés sachant que les méthodes éducatives utilisées en Espagne sont loin de donner les résultats espérés?

- Comment se passent les premières années à l'école maternelle aujourd'hui en France (je ne me fie plus trop à mes souvenirs...)?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !