Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Vingt-deux mois ♥

Vingt-deux mois ♥

J'en viendrais presque à vouloir fêter les deux ans de la demoiselle pour arrêter enfin de compter en mois (ça revient trop souvent) et puis finalement, c'est la meilleure façon de m'attarder pour la regarder grandir et pour me laisser attendrir par tant de nouveautés.

 

Petite I. a grandi en une nuit. Ou du moins c'est l'impression que j'ai eu en allant la chercher dans son lit un matin... Limite si je ne suis pas sortie le jour même lui acheter son premier lit en 190 cm tant j'ai trouvé que son lit à barreaux de 70x140 ressemblait à une boîte à chaussures... Nous n'avons définitivement plus de bébé à la maison tant les changements sont évidents.

 

22.jpg

 

Dire que le début de la phase d'opposition ne nous a pas pris par surprise est presque un euphémisme sachant que Miss N. en sort à peine et que la demoiselle a soigneusement préparé le terrain pour sa cadette! Pourtant, c'est avec bien plus d'humour et de malice que Petite I. nous montre son petit caractère!

 

  • Elle débute sur le chemin de la propreté. Elle a commencé par refuser de porter sa couche en journée et depuis, elle vit presque nue pour savourer la liberté de ses mouvements (ou du moins c'est ce qu'elle nous fait croire). Mis à part quelques accidents pour cause d'excès de concentration sur ses jouets, la demoiselle gère son affaire à son rythme et pour l'instant cela nous convient tout à fait.
  • Cette enfant ne sait définitivement pas marcher. Elle sait trottiner, sautiller, courir, clopiner, ramper mais marcher, elle ne sait pas... Elle a des genoux de cascadeuse, des griffures sur les bras et des bosses sur le front. Elle tombe et se relève généralement sans sourciller, elle frotte ses bobos et repart toujours de plus belle...
  • Sa soeur est son troisième poumon. Lorsque sa soeur n'est plus dans son champ de vision, sa sirène se déclenche et elle l'appelle tant qu'elle ne la retrouve pas dans la maison. Sa soeur a passé quelques nuits sous un autre toît ces derniers jours et elle errait littéralement de l'entrée au salon, incapable de se concentrer sur ses jeux (sauf quand il s'agissait de mettre le bazar dans les affaires de Miss N., cela va sans dire!). Les nuits ont été délicates pour elle car elles partagent leur chambre et elle a donc dormi seule (nous avons encore joué aux lits musicaux...).
  • Elle fait ses premières phrases et les conversations entre nos demoiselles sont parfois tordantes! Petite I. est comme un perroquet qui avalerait le contenu de nos discussions et les ressortirait au moment le plus inattendu. Il est impossible de faire une liste de tous les mots faisant partie de son vocabulaire mais ce qui a le don d'agacer le plus Papa Ordinaire c'est de l'entendre dire "Porqué??" [Pourquoi??] à longueur de journée, tout comme le fait déjà sa soeur qui nous épuise avec ses questions par milliers!
  • Leur complicité me fait sourire et me fait des chatouilles dans le ventre tant j'avais angoissé à les voir tant se disputer il y a seulement quelques mois en arrière. Elles s'amusent, s'inventent leurs jeux, leurs histoires, partagent leurs livres et leurs jouets, leurs desserts et leurs goûters... Et maintenant elles vont même aux toilettes ensemble!!
  • Elle dévore les livres aussi vite que je suis obligée de scotcher les pages... Elle qui n'accordait aucune importance à l'histoire que Miss N. réclame tous les soirs, elle sort maintenant les livres et s'installe sur le lit avant même que sa soeur ait le temps de s'installer. Elle aime écouter l'histoire tout comme elle aime commenter les pages qu'elle tourne et retourne sans arrêt.

La deuxième bougie arrive tout doucement et je me surprends à revoir sa soeur au même âge, lorsque nous attendions de découvrir ce bébé qui grandissait dans mon ventre. Il semblerait que le temps se soit envolé et pourtant, j'ai des souvenirs par milliers...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !