Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Je suis du genre...

Je suis du genre...

... à mettre le vernis choisi par ma fille alors que je n'aurais peut-être jamais choisi ce coloris sans elle...

 

Vernis.jpg  

... à mettre du rose sur mes lèvres seulement une fois que je suis sortie de la maison pour ne pas laisser trop de traces sur les joues de mes filles en les embrassant avant de nous séparer pour la journée...

 

... à perdre le billet de 50 € que Mr Ordinaire avait glissé dans ma poche alors que je partais faire quelques achats...

 

... à jeter mes lentilles mensuelles au bout de quinze jours...

 

... à m'extasier sur les levers / couchers de soleil car je trouve que ce tableau éphémère est le plus beau que j'ai la chance de regarder...

 

... à avoir des milliers de projets en tête et bien trop peu de temps pour les concrétiser...

 

... à mettre la musique très fort dans la voiture et à chanter encore plus fort par dessus. Je n'ai rien trouvé de mieux pour faire sortir ce que je garde tout au fond de moi...

 

... à ne jamais pleurer. Mes larmes je les économise, sauf les jours d'allergie...

 

... à regarder les photos des premiers jours de mes filles en me disant que c'était hier mais en fait pas vraiment...

 

... à dormir peu pour vivre plus...

 

... à croquer quelques carreaux de chocolat après avoir couché mes filles...

 

... à cacher le paquet de chips lorsque l'envie de grignoter est trop forte car moi JE SAIS que je finirai quand même mon assiette... 

 

... à me souvenir qu'il fut un temps où je trouvais ennuyeux les travaux de couture, de cuisine...

 

... à éternuer juste après avoir mis du mascara...

 

... à constamment me dévaloriser, à me dire que n'importe qui peut en faire autant et à voir toujours mieux chez les autres...

 

... à rêver toute éveillée et puis à me souvenir du nombre de fois où l'on m'a dit qu'il fallait que j'arrête ça, que j'arrête de rêver...

 

... à dire "ce soir je me couche de bonne heure" et une fois que ma soirée m'appartient, vouloir en profiter au maximum. Et le regretter encore le lendemain...

 

... à rester jusqu'à la fin du Walt Disney si j'ai le malheur de voir le début...

 

... à penser que ma vie d'avant était franchement agréable, même si j'en doutais sur le moment et même si je n'y reviendrais pour rien au monde...

 

... à tout prévoir avec beaucoup d'avance puis me laisser surprendre par les évènements et devoir systématiquement réagir dans l'urgence. Je ne suis efficace que s'il y a urgence!!

 

Ce billet m'a été inspiré par celui de Marie du blog Mamans Testent. Il est possible que je le complète au fil du temps tant la liste pourrait s'agrandir!

 

Et vous, de quel genre êtes-vous?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !