Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Maman au bout du monde

Maman au bout du monde

Maman au bout du monde

Avec toute cette histoire de rentrée, de nouvel agenda à gribouiller, de planning à organiser et d'inscriptions diverses à gérer, j'ai l'impression d'avoir très vite coulé. Je ne peux même pas mettre ça sur le compte d'un été que j'aurais passé à travailler puisque j'ai eu la chance de pouvoir me reposer mais les faits sont là, deux semaines à peine et je suis épuisée.

C'est probablement lié au calendrier et à ces dates anniversaires que j'aimerais oublier mais en ce moment je me sens plus que jamais au bout du monde, voire au bout tout court.
Je réalise que ça fait maintenant
deux ans que je gère seule le quotidien de mes Demoiselles et ça commence à tirer sévèrement sur la corde. Auprès de moi il n'y a pas de Maman, de Belle-Maman, de Baby-sitter ou même de Belle-Sœur, il n'y a personne d'autre que moi.
Deux ans que tout repose sur mes épaules et en deux ans j'ai complètement oublié ce sentiment que l'on ressent lorsqu'on peut compter sur quelqu'un d'autre que soi. Ce ne sont malheureusement pas les occasionnels séjours de Mr Ordinaire qui parviennent à me soulager alors je me raccroche tant bien que mal à tout ce qui peut m'aider à garder la tête hors de l'eau.

Vendredi dernier, à la veille d'un week-end où je confiais exceptionnellement mes Demoiselles, la fièvre s'est invitée chez ma toute petite et très vite j'ai vu la perspective d'un moment de répit se débiner.
J'ai laissé la nuit passer avant de me décider et le lendemain matin, la fièvre ayant baissé, j'ai finalement réussi à m'échapper.

Demain je vous parlerai de ce bel endroit où j'ai passé la nuit samedi dernier. Je ne sais pas si c'est le lieu en lui-même ou bien le cadre dans lequel il se trouve mais cette nuit m'a permis de recharger mes batteries et d'oublier momentanément la routine.

En attendant de reprendre correctement le rythme pour les semaines à venir, il va falloir que je trouve d'autres remèdes miracles pour les jours difficiles!

Et vous, comment gérez-vous ces jours difficiles?

Rendez-vous sur Hellocoton !