Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Dix-huit mois ♥

Dix-huit mois ♥

Encore un mois qui nous aura apporté de nombreuses découvertes! Il me semble presque incroyable de constater à quel point Petite I. change en l'espace de quelques semaines seulement...

 

18-mois.jpg

 

- La demoiselle attache maintenant toute seule la ceinture de sa poussette ainsi que celle de la chaise haute. Mieux vaut malgré tout rester à proximité car il n'est pas rare d'entendre de méchants hurlements suite à quelques pincements de doigts...

 

- Parmi les nouveaux mots de son vocabulaire, nous pouvons ajouter "Pato" qu'elle utilise aussi bien pour "Pato" (Canard) que pour "Zapato" (Chaussure), "Carro" (Poussette), "Doudou", "Bien", "Bébé" et "Coucou" mais il faut surtout signaler l'arrivée du NON... Ça commence!!

 

- Elle monte et descend du canapé, des chaises de la salle à manger avant de s'installer pour y rester 6,5 secondes au maximum...

 

- Elle demande à s'asseoir sur les toilettes comme sa soeur tout en disant "PipiCaca". Les toilettes se transforme donc régulièrement en haut-lieu de réunions à ne manquer sous aucun prétexte...

 

- Elle ne veut plus changer sa couche sur la table à langer mais sur son tapis de sol. Elle en profite d'ailleurs pour se lever régulièrement et me faire ainsi savoir qu'elle aime courir les fesses à l'air.

 

- Elle dort toujours aussi bien (21H/9H + 2H de sieste l'après-midi). Normal qu'elle ne tienne plus en place une fois qu'elle pose un pied à terre!

 

- La visite chez le pédiatre nous donne un poids de 9,250 kilos pour 76 cm. Elle prend son temps pour ce qui concerne la croissance mais absolument pas pour tout le reste!

 

- Elle répète toutes les chansons de sa soeur et c'est un régal de les entendre en stéréo. Ou pas...

 

Enfin, elle grandit et change à une vitesse vertigineuse mais la position qu'elle adopte une fois qu'elle retrouve mes bras est toujours la même depuis des mois. Sa petite tête vient systématiquement se poser sur le côté gauche de ma poitrine, son petit pouce dans sa bouche et sa mèche de cheveux qui vient me chatouiller dans le cou. Dans ces moments là, le lait peut bien accrocher au fond de la casserole et le téléphone peut toujours carrilloner, l'idée de la redéposer au sol ne pourrait même pas m'effleurer...

 

Dix-huit mois parmi nous et l'étrange sensation de l'avoir dévouverte hier seulement... Qu'il est doux de la voir s'ouvrir au monde à nos côtés et de prendre le temps d'admirer toutes ces premières fois...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !