Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Feb

Le menhir de Kerloas

Publié par Madame Ordinaire  - Catégories :  #Finistère, #Pays d'Iroise, #Patrimoine Historique

Le menhir de Kerloas

C'est l'histoire d'une finistérienne qui vivait depuis plusieurs années à proximité du plus grand menhir de France (peut-être même du monde!), le menhir de Kerloas.
En dépit de ce privilège qui lui était accordé et malgré la relative gêne qu'elle ressentait à l'avouer, elle n'en avait jamais entendu parler.
Ce n'est qu'au hasard d'une recherche sur la carte du département dans l'idée d'une nouvelle balade qu'elle croisait le nom de Kerloas et que sa curiosité la poussait à en savoir davantage.

Par une journée d'hiver glaciale ensoleillée, elle décidait finalement de partir à la découverte du célèbre monument afin de combler son ignorance du patrimoine de sa région.

Le menhir de Kerloas
Le menhir de Kerloas

Une fois sur les lieux, le chemin était boueux et ses Demoiselles la regardaient d'un air douteux.

Un menhir?
Mais à quoi ça sert un caillou sur lequel on ne peut même pas grimper?

Il fallait leur montrer la particularité de ce menhir...
À environ un mètre du sol, il présente deux bosses rondes sur ses faces opposées qui lui donnent son surnom de Bossu ("An Tort"). La légende raconte que les jeunes mariés venaient s'y frotter afin d'assurer la fertilité de leur couple.

Ou alors, il valait mieux leur raconter la légende du trésor qui se trouverait au pied du menhir et qui serait visible uniquement la nuit de Noël. La légende dit qu'au premier coup de minuit, les menhirs partaient vers l'océan pour s'abreuver. Ils reprenaient ensuite leur place au douzième coup de minuit et malheur aux imprudents qui auraient été éblouis par les richesses dévoilées, ils étaient écrasés...

Le menhir de Kerloas
Le menhir de Kerloas
Le menhir de Kerloas
Informations

Le menhir* de Kerloas se trouve sur la commune de Plouarzel dans le Finistère. La roche qui le compose est un granite de l'Aber-Ildut, il aurait été érigé il y a environ 5000 ans. Il mesure actuellement 9,50 m et sa hauteur d'origine dépassait les 10 m mais il aurait été foudroyé au XVIIIème siècle.
Le menhir de Kerloas est classé Monument historique depuis 1883.

(*) Menhir en breton signifie pierre longue.

Le menhir de Kerloas

Et vous, votre curiosité vous conduit aussi vers des endroits improbables?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article
L
Ce qui est drôle c'est de savoir que ce genre de trésor se cache à quelques pas de chez soi et que souvent, on l’ignore!
Répondre
M
Je suis probablement passée devant ce menhir un bon millier de fois (sans exagérer) et jamais je n'avais eu idée de m'arrêter...
N
Je n'avais pas terminé mon commentaire ; c'est au hasard de recherches que j'ai découvert qu'à 20 km de chez moi existant "le Rocher Branlant" que l'on peut faire bouger en le poussant car il tient en équilibre sur une autre pierre de granit.<br /> Voici le descriptif rapide : <br /> "Le chiron (appellation locale pour désigner des boules de granit qui émergent du sol) est un élément très présent dans la nature, autour duquel se sont imaginées de nombreuses légendes et histoires mystérieuses. Le site naturel du Rocher Branlant sur la commune de Largeasse est parsemé de ces chirons, où également un chaos granitique laisse entrevoir une pierre branlante : le Rocher Branlant. La légende du rocher branlant ? On raconte que le rocher branlant servait de « Pierre de Jugement », en particulier pour les femmes ayant commis un adultère qui se justifiaient de cette accusation si elles parvenaient à mettre en branle une de ces pierres. Réalité ou simple légende?..."
Répondre
M
J'adore cette légende!
N
Oui je cherche toujours à découvrir des lieux, sites, autour de chez nous. On dit souvent qu'on connait mieux les endroits d'une région qu'on affectionne, mais qu'on ne connait jamais la région dans laquelle on habite ; et c'est vrai !
Répondre
M
En effet, plus qu'une légende ce serait davantage une coutume. Cette croyance existe d'ailleurs dans de nombreuses régions!
M
Bonjour! Ce n'est pas une légende à proprement dite. Mon père est né à Plouarzel et c'était une pratique courante chez les jeunes mariées de se frotter le ventre contre le menhir afin d'espérer une grossesse prochaine surtout chez les femmes souffrant d'infertilité. Tour cela était "normal"... Autres temps, autres moeurs.
M
Il y a toujours des endroits à découvrir et des endroits où l'on aime retourner sans jamais se lasser.<br /> Parfois il ne sert à rien d'aller à l'autre bout du pays pour faire de belles découvertes!

Archives

À propos

Blog Lifestyle d'une Bretonne Expatriée