Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Yo me quedo en casa

Yo me quedo en casa

Yo me quedo en casa

C'est une période bien particulière que nous sommes en train de vivre actuellement et, si les premiers jours ont été bien remplis par ici, le moral n'est pas toujours au plus haut tant l'incertitude qui nous entoure est grande.
Cela fait maintenant plus d'un mois que nous sommes à la maison et personne n'est en mesure de nous dire précisément combien de temps cela va encore durer...

En Espagne, le Gouvernement a déclaré l'état d'alerte sanitaire le vendredi 13 mars. J'étais au travail à ce moment là mais je savais depuis la veille que les écoles allaient être fermées. Le premier cas détecté chez un parent d'élève était dans l'école voisine de celle des Demoiselles...
Les fêtes traditionnelles de Castellón devaient commencer le samedi 14 mars mais elles ont été reportées quelques jours avant l'inauguration à cause de la pandémie. L'annonce du report de cet évènement que nous attendions tous avec grande impatience a été comme un déclencheur. C'est à ce moment là que la plupart des gens ont commencé à prendre conscience de la situation (moi la première, il faut bien l'avouer).
Je me suis rendue au travail pour la dernière fois le mardi 17 mars et depuis je suis en télétravail à la maison. Cette organisation me permet de gérer les filles qui doivent garder le rythme scolaire (la premiere semaine elles étaient en vacances) mais ce n'est pas toujours évident de jongler d'une tâche à l'autre...
J'ai eu envie de garder une trace ici de cette épreuve à laquelle nous sommes soumis en ce moment car je n'aurais jamais cru vivre une telle situation. J'ai parfaitement conscience que je ne suis pas à plaindre car j'ai la chance de pouvoir continuer à travailler depuis la maison mais ce confort relatif ne me préserve pas des doutes et inquiétudes générés par le manque de certitudes.

Au début du confinement, nous avons essayé de faire un planning pour que les journées soient un minimum organisées mais je trouve qu'il est vraiment difficile de s'y tenir. Je manque souvent de patience pour gérer les devoirs (la quantité donnée par les enseignants est impressionnante) et je me sens bien souvent frustrée de ne pas réussir à tout gérer correctement. Je m'efforce de proposer quelques activités à mes Demoiselles afin de les distraire un minimum mais là encore, je commence à tourner en rond! La motivation du début me fait parfois défaut et malgré toute ma bonne volonté, certains jours je n'ai pas d'autre choix que de lâcher prise. Todo pasará comme ils disent ici...

Lorsque je vais sur notre terrasse, j'entends les chats miauler et le coq du voisin chanter mais je n'entends plus les voitures qui circulent habituellement sur la nationale. Quand je lève les yeux au ciel, je ne vois plus aucune trace du chassé croisé habituel des avions. Je n'entends plus les klaxons ni les coups d'accélérateur. Il n'y a plus d'enfants à courir dans la rue, juste un chien qui aboie de temps à autre.
Tout est silencieux et immobile, c'est à la fois angoissant et reposant.

Étrangement, ce confinement ne me pèse pas autant que j'ai pu le craindre au moment de l'annonce du Gouvernement. Nous avons la chance de vivre dans un logement suffisamment grand pour pouvoir nous isoler lorsque le besoin se fait ressentir. Nous avons la chance d'avoir une terrasse qui nous permet un accès à l'extérieur lorsque la météo le permet. Nous avons la chance de disposer de matériel pour occuper nos mains et pouvoir éviter l'abus d'écrans. Nous avons la chance d'être en bonne santé ce qui nous aide à rester confiants pour l'après.

Comme beaucoup d'autres, nous avons profité de ce temps à la maison pour faire du tri, du ménage, du rangement. Nous prenons le temps de lire, de faire des jeux de société, j'ai même découvert le yoga alors que cette pratique ne m'avait jusqu'à présent jamais attirée! Nous avons fait des muffins, un crumble, une tarte aux pommes.  Nous avons déplacé les meubles, les plantes aussi. Je me demande à quoi pourra bien ressembler notre intérieur dans quelques semaines mais je suis certaine qu'une fois les sorties autorisées, tout cela aura bien moins d'importance!

Enfin, nous avons fêté Pâques entre la salle à manger et le salon mais cela ne nous a pas empêchés de préparer une belle table. Heureusement que les chocolats font partie des produits de première nécessité (^.^)

J'espère que vous allez bien malgré la situation du moment et que nous pourrons tous bientôt retrouver les petits bonheurs en extérieur. De mon côté, je rêve d'une balade à vélo et de marcher les pieds dans le sable ♥

En attendant, je vous souhaite une très bonne semaine et j'essaye de revenir bien vite par ici avec de nouveaux articles.

Psss. Les photos en extérieur sont les dernières que j'ai prises, le week-end juste avant le début du confinement.