Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie

Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie

Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie

C'était mon premier week-end sans les demoiselles depuis très longtemps mais c'était aussi la première fois que je partais tout un week-end seule avec mes deux frères.

Je n'avais eu que quelques jours pour me décider et dix minutes avant l'heure prévue pour le départ, je n'avais pas encore préparé quoi que ce soit. Toujours ce maudit paradoxe dans ma vie de mère... Lorsque je suis à la limite de l'épuisement, je rêve de partir n'importe où sans elles mais lorsqu'il s'agit de m'éloigner pour de vrai, l'idée de les quitter est toujours un étrange déchirement.

Quoi qu'il en soit, j'ai fini par monter en voiture et cela marquait le début de trois jours bien intenses et bien remplis.

Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie

Notre week-end a commencé par une journée à Disneyland avec cette amie que j'ai toujours plaisir à retrouver. Nous avons déambulé dans les espaces colorés (et bondés) du parc sous un ciel alternant de belles éclaircies estivales avec quelques nuages bien menaçants.
C'était bon de ne pas avoir surveiller l'une ou l'autre, de marcher à mon rythme, de manger à n'importe quelle heure et sans être interrompue, de parler sans trop éviter les expressions familières, de se laisser convaincre pour monter dans des attractions aux noms tels que "Tour de l'horreur" ou encore "Temple du péril", de faire semblant d'oublier mon âge ou encore mes responsabilités, même si ce n'était que le temps d'un tour de manège.

Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie
Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie

La journée s'est malheureusement terminée par une averse qui nous a fait renoncer au spectacle nocturne mais qui nous a valu un fou rire mémorable. Il fallait nous voir sautiller pour éviter les flaques tout en écoutant les paroles de "Hakuna Matata", nous réfugier dans la première boutique pour investir dans un parapluie "Made in China" à l'effigie de Mickey ou Minnie qui ne nous a évidemment pas épargné les odeurs de chien mouillé durant tout le trajet du retour... 

J'ai donc passé trois jours à rire, à m'émerveiller, à partager, à trinquer, à rire encore et surtout, surtout à marcher!

Trois jours pour me répéter combien il est précieux d'appartenir à une fratrie et combien il faut valoriser les liens tissés au fil des années lorsque ces liens nous importent, nous apportent.

Les deux autres journées méritent chacune un article tant ce qu'elle m'ont apporté est multiple. J'ai eu la chance de vivre ma première Fête Nationale dans un endroit que je ne croyais pas découvrir un jour. À suivre...

Fratrie, Fête Nationale et Magie sous la pluie

Rendez-vous sur Hellocoton !