Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Jan

S'en souviendront-elles?

Publié par Madame Ordinaire  - Catégories :  #Quotidien de Maman

La veilleuse enveloppe le couloir de sa douce lumière bleutée, je ramasse mon livre et je descends l'escalier sur la pointe des pieds.
Je n'entends plus celle qui tapait contre les barreaux de son lit ni même les peluches qui s'écrasaient peu avant sur un coin de carrelage.
Celle qui m'a demandé plusieurs fois un dernier bisou a finalement cédé à l'appel du sommeil.
Celle qui ne voulait vraiment "pas do'mir" a le nez enfoui dans son Doudou et respire paisiblement au milieu de son tas de chiffons. 

  S-en-souviendront-elles.jpg

 

Ce n'est qu'une fois le silence revenu que je retrouve mon calme. La tension retombe, les épaules se détendent, le rythme ralentit.

Et là je me demande pourquoi je me suis encore emportée
parce que Miss N. faisait le Petit Poucet en laissant des traces de dentifrice sur son passage, pourquoi je me suis encore emportée parce qu'elles sautaient sur le lit alors que le moment de l'histoire DEVRAIT être un moment calme, pourquoi je me suis encore emportée parce que je devais ramasser leurs chaussons / le jouet sur lequel j'ai lamentablement glissé / les chaussettes qu'elles avaient sauvagement abandonnées...

 

Mais pourquoi c'est tous les jours comme ça?

 

Pourquoi ai-je tant de mal à lâcher prise et à leur permettre d'être tout simplement ce qu'elles sont? Elles n'ont que deux et quatre ans, à quoi ça sert que je m'égosille (vainement) et que je fasse des moulinets (inutilement) devant elles pour avoir leur attention?

 

Je me demande si elles se souviendront de mes regards noirs de colères, de mes gestes pas toujours tendres, de ces mots qui sifflent et de ces moments qui abîment ceux où nous savons si bien profiter d'être ensemble.

 

Peut-être qu'elles choisiront de se souvenir uniquement de mes fous rires lorsque je les vois se crêper le chignon, se disputer un morceau de jouet, s'échanger leurs paires de chaussons (ou porter les miens) ou leurs vêtements, de mes regards lorsque Miss N. négocie le dernier morceau de gâteau de sa soeur...

 

Et si elles pouvaient garder simplement le meilleur, ce qui nous permet de construire jour après jour ces liens qui nous unissent? Et si j'essayais d'y croire?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article
M
<br /> Je pense qu'elles ne s'en rappelleront pas, mais auront des sensations. Ce sont elles qui (il me semble) construit ces liens, instaure la confiance, rassure... J'ai souvent fait tourner ma maman<br /> en bourrique petite, et je suppose qu'elle a dû en avoir des regards noirs, mais quand je pense à elle, je me sens protégée, quand elle est là je sens que je ne risque rien...<br /> <br /> <br /> Elles auront ce sentiment aussi, que leur maman les aime :)<br />
Répondre
M
<br /> <br /> J'espère que c'est ce qui restera... Je me souviens moi-même de ces nombreuses fois où ma mère s'emportait contre nous et je ne souhaite pas que ce genre de situations revienne trop souvent dans<br /> leurs propres souvenirs. Merci de ton opinion!<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Si cela peut te conforter, je perds patience depuis quelques mois et mes mots ne sont pas toujours tendres envers mes filles. Je me suis même surprise à dire à ma dernière, alors qu'elle me<br /> réveillait pour la 4ème fois depuis le début de la nuit, "tu commences à m'énerver sérieusement ! à 13 mois il serait largement temps de faire tes nuits ou d'être capable de te rendormir toute<br /> seule"<br /> <br /> <br /> J'ai vite ravalé mes mots le lendemain soir quand je l'ai emmenée chez le médecin, et qu'il lui découvrait une énième otite séreuse...<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Tu ne pouvais pas le savoir que quelque chose n'allait pas... Il y a des jours avec et des jours sans comme on dit! Étrangement, c'est souvent le jour où vraiment on aurait besoin de se reposer<br /> qu'elles nous en font le plus baver! C'est bien ça le pire!<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Pourquoi s'emporte t'on si fort pour ce qui nous apparaîtra dans cinq minutes sans importance ? Je ne sais pas, mais cela m'arrive très réguliérement. Peut-être voulons nous trop donner sans<br /> tenir compte de nos propres besoins... Comme toi, j'aime penser qu'ils se souviendront surtout du bon. Ceci dit, nous ne sommes pas l'image de la perfection, et pas non plus des robots, mais des<br /> personnes humaines et réelles, qui essayent de faire de leur mieux et c'est comme ça aussi que les enfants nous aiment et apprennent à nous connaître.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> J'essaye de me rassurer moi-même de cette façon, personne n'est parfait et le simple fait de faire au mieux devrait pouvoir être suffisant. Parfois cela fonctionne, d'autre pas!!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Je crois que l'être humain a la faculté de garder que les bons souvenirs... sauf ceux très marquants et très blessants bien sur!<br /> <br /> <br /> Je me reconnais tellement dans tes mots... Est-ce que tu sais pourquoi tu perds patience?<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oui, enfin je pense... Lorsque je suis fatiguée ou que certaines pensées m'ont travaillé pendant la journée, je n'ai aucune patience. Je me retrouve à leur dire des choses que j'ai entendu il y a<br /> longtemps, je me vois avoir des gestes que j'ai détesté supporter... C'est terrible car je n'en suis pas réellement consciente sur le moment mais ensuite je me déteste de ne pas avoir su me<br /> contrôler... Les souvenirs blessants sont enterrés quelque part au fond de nous, les souvenirs agréables sont bien plus présents car ce sont ceux que l'on aime se remémorer...<br /> <br /> <br /> <br />

Archives

À propos

Blog Lifestyle d'une Bretonne Expatriée