Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Rituel abrégé

Rituel abrégé

En sortant du travail cet après-midi, je me suis rendue à une réunion de parents d'élèves avec la maîtresse de Miss N. Il s'agissait de faire le point sur ce deuxième trimestre qui est sur le point de s'achever ainsi que de nous faire partager les progrès de nos bambins.

Une fois la réunion terminée, les enfants sont venus nous rejoindre et ils ont été surpris de nous voir assis sur leurs chaises! J'ai vu Miss N. avant qu'elle ne puisse me voir et je l'ai vue aller chercher ses affaires avant de venir me retrouver. J'ai aussi vu qu'elle avait l'air fatiguée et qu'elle avait les joues bien colorées.

En rentrant de l'école, elle s'est endormie dans la voiture et j'ai été obligée de la porter pour aller jusqu'à notre maison. Durant la fin de la journée, elle a été très pénible et elle n'a pas arrêté de pleurnicher tout en voulant uniquement être à mes côtés...

À l'heure du dîner, elle n'a rien voulu avaler et je n'ai pas insisté. Je lui ai dit que si elle n'avait pas faim, elle n'était pas obligée de manger et que si elle était fatiguée, elle pouvait aussi aller se coucher. Une fois sortie de table, elle n'a pas voulu jouer et comme elle voulait toujours être dans mes bras, j'ai décidé de commencer plus tôt le fameux rituel du coucher...

Alors que j'étais en train de changer la couche de Petite I., je n'entendais pas Miss N. chanter comme elle fait les autres soirs en attendant que je vienne lui raconter son histoire. Je ne l'ai pas entendue m'appeler une seule fois pour me dire qu'elle m'attendait et qu'elle avait des choses à me raconter. Je ne l'ai pas entendue brancher sa veilleuse ni même jeter ses chaussons à l'autre coin de sa chambre...

Lorsque j'ai fini de changer Petite I., nous sommes allées retrouver Miss N. dans sa chambre pour qu'elle dise "Bonne nuit" à sa petite soeur. La lumière était allumée, elle avait ses livres dans les bras mais elle s'était déjà endormie...

 

Dormir-copie-1

 

Jamais elle n'accepte de se coucher sans me faire revenir une demi-douzaine de fois auprès d'elle. Rarement elle s'endort sans chanter et sans raconter ce qu'elle a pu faire durant sa journée. Jamais elle ne s'endort sans avoir lu un minimum de trois histoires.

 

Ce soir je pourrais me réjouir de voir que ma soirée a commencé plus tôt que prévu.

Ce soir je m'inquiète déjà de savoir ce que nous réserve la nuit...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !