Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Mal de mère #1

Mal de mère #1

Voilà maintenant plus d'une semaine que notre petite routine trop bien organisée a littéralement volé en éclat.

Rien n'a changé au niveau de nos horaires et pourtant, chaque jour qui passe est pour nous une véritable course contre la montre.

 

Moi qui parlais récemment de l'importance qu'il y avait à entretenir les relations avec les grands-parents, je crois qu'encore une fois mon côté idéaliste s'est exprimé bien trop vite...

 

J'ai toujours fait beaucoup d'efforts pour que mes rapports avec ma belle-famille se passent le mieux possible car au départ, rien n'avait été facile pour moi.

 

À la naissance de Miss N., la situation a parfois été tendue car notre Bébé refusait catégoriquement d'aller dans les bras d'autres personnes que sa Mère ou son Père. Elle avait d'ailleurs plus d'un an lorsqu'elle a finalement toléré que sa grand-mère la prenne dans ses bras...

 

Depuis que nous avons déménagé et que nous vivons à proximité de ma belle-mère, les liens qui les unissent aujourd'hui sont bien différents. Je devrais plutôt dire hier d'ailleurs. En effet, ma belle-mère nous a récemment fait comprendre qu'elle ne souhaitait plus s'occuper de Miss N. et que nous devions trouver une autre solution le jour même! Après avoir jonglé avec quelques jours de congés, c'est finalement chez ma belle soeur que Miss N. passe actuellement ses après-midi pendant que sa soeur est chez sa grand-mère...

 

***********

 

Ce soir, j'ai quitté mon poste à 18h30 pour aller récupérer Miss N. chez sa tante qui vit complètement à l'opposé de chez nous. Nous n'avons pas traîné car il nous fallait encore faire la route pour aller retrouver Petite I.

 

Mal-de-mere.jpg

 

Quand je suis arrivée chez ma belle-mère pour récupérer Petite I., la porte d'entrée était déjà ouverte sur la rue, ma Princesse était assise dans sa poussette et lorsque je l'ai prise dans mes bras pour rentrer chez nous, son pantalon était complètement trempé. Il était évident que sa couche n'avait pas été changée de toute l'après-midi.

 

J'ai rapidement ramassé ses affaires et je suis rentrée chez nous avec un goût amer dans la bouche, une sensation terriblement désagréable au creux de mon ventre...

 

J'ignore le temps qu'il nous faudra pour trouver quelqu'un de confiance mais il est évident que leur grand-mère n'en fait désormais plus partie. Nous n'avons pas trouvé les mots pour expliquer à notre Princesse la raison pour laquelle sa grand-mère ne veut plus s'occuper d'elle car la seule excuse qu'elle a su nous donner est que la demoiselle n'écoute pas ce qu'elle lui dit. En revanche, cela fait déjà plusieurs jours que Miss N. refuse de saluer sa grand-mère...

 

Ce soir, je repense avec nostalgie à cette douce (bien que difficile) période où je n'avais aucune contrainte d'horaires à respecter et je réalise encore une fois à quel point il est difficile de trouver un équilibre. Il n'y a pas d'idéal, il faut sans cesse apprendre à composer, à s'adapter, à jongler parmi tous ces rôles que j'ai parfois bien du mal à assumer...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !