Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Les fêtes de fin d'année: Lettre ouverte à la réflexion

Les fêtes de fin d'année: Lettre ouverte à la réflexion

En cette veille de Réveillon et dans le cadre des Vendredis Intellos, Madame Déjantée nous a demandé des contributions sur le thème des retrouvailles, des symboles et des valeurs de ces fêtes de fin d'année.
 
12-117.jpg
Lors de la rédaction de mon précédent billet pour les VI, j'ai voulu en savoir un peu plus sur Laura Gutman, l'auteur de l'ouvrage dont j'avais choisi de commenter quelques extraits. C'est ainsi que j'ai découvert les articles que je vais citer aujourd'hui, une réflexion de l'auteur que je partage et qu'il m'a semblé utile de partager (Traduction par moi-même, texte original en langue espagnole).
 
"Perdus dans la consommation de biens matériels, nous oublions que nous célébrons la naissance du Petit Jésus et le message d'amour qu'il apportait".
 
Au delà de la signification religieuse, Laura Gutman nous rappelle que Noël est surtout une fête pour les enfants, une fête pendant laquelle le monde qui les entoure brille comme dans leurs livres de contes. En cette période de l'année, les enfants croient que leurs rêves peuvent devenir réalité, que la magie du Père Noël pourrait peut-être faire sourire davantage leur Maman ou bien faire rentrer plus tôt du travail leur Papa et même leur apporter ce jouet qu'ils ont tant imaginé...
 
Pourquoi cette magie est-elle donc en train de disparaître sous ces piles de catalogues de jouets, étouffée par tous ces spots publicitaires à la télévision?
   
Que s'est-il donc passé pour que le côté imaginaire de cette fête se perde dans cette course à la consommation?
 
Les semaines qui précèdent le Réveillon ressemblent à un véritable marathon pendant lequel les cartes de crédits transforment les lettres au vieux barbu en montagnes de jouets et autres gadgets électroniques.
 
"Une fois que nos enfants seront devenus grands, il est probable qu'ils ne gardent aucun souvenir particulier de ces réveillons. Ceux-là sont devenus des repas princiers auxquels nous arrivons épuisés et endettés après avoir couru les centres commerciaux. Il est possible que ce tourbillon nous laisse une impression de non-sens alors qu'il devrait s'agir d'une période de réflexion et de retrouvailles."
 
Cette année encore nous fêterons le Réveillon avec la famille de Mr Ordinaire. Depuis le début ma belle-famille a construit cette soirée autour de la venue du Père Noël (avec déguisement inclus pour l'occasion...) et jusqu'à présent je n'avais pas accordé d'importance à ce rituel. Sauf que cette année Miss N. comprend très bien ce qu'elle entend au détour des conversations sur le sujet. Chez nous elle n'entendra jamais: "Si tu n'es pas sage, Papa Noël ne t'apportera pas de cadeau" mais cette phrase est pourtant très en vogue à l'extérieur...
 
Ce n'est pas ce que je souhaite lui transmettre de cette fête qui, selon moi, ne devrait rien avoir de commercial. Les fêtes de fin d'année sont bien au contraire une occasion de rappeler les valeurs de partage et de générosité, du bonheur simple d'être ensemble.   
 
Réveillon

 

 "Nous pourrions peut-être modifier nos comportements et faire que ces nuits si particulières puissent nous satisfaire et nous combler davantage. [...] Pour les enfants, un cadeau hors du commun pourait être une jolie lettre écrite par Papa Noël les félicitant pour leurs actions de l'année qui se termine, leur rappelant à quel point leurs parents sont fiers d'eux"
 
Nous pensons que nous pouvons combler nos enfants uniquement par des objets matériels alors qu'il y a des milliers de façons de leur faire vivre une nuit inoubliable.
 
"Nous pouvons ouvrir les albums de famille et regarder de vieilles photos pendant des heures, les enfants découvriraient ainsi leurs grand-père avec des cheveux ou bien que leurs parents ont été enfants un jour. Il serait émouvant de donner la parole à chaque invité pour qu'il puisse faire un voeu à voix haute et à partir de là, faire de notre mieux pour qu'il puisse devenir réalité. Puis, respecter le silence. Penser. Méditer. Prier. Poser notre main sur notre coeur. Prendre conscience que nous sommes ensemble. [...] Finalement, n'importe quel geste d'amour, empreint d'illusion et de respect, est parfait pour ce jour de fête que nous partageons." 
 
J'aime ces étoiles qui brillent dans les yeux des enfants lorsqu'ils entendent parler de Noël car l'imaginaire fait partie de leur univers seulement il ne faut pas confondre leurs désirs et notre soif de consommation. Aucun d'entre eux n'a réellement besoin de tous ces objets dont nous allons les couvrir dans les heures à venir. Cette année encore, j'éviterai tout commentaire lorsque Miss N. sera déguisée en lutin de Noël, je vais peut-être sourire en voyant ce voisin caché sous sa barbe blanche qui viendra vider sa hotte de cadeaux. Ces mêmes cadeaux qui "occuperont" les enfants le temps que les adultes iront s'asseoir pour dîner...
 
J'ai pourtant préparé un petit quelque chose personnel, ce petit rien qui a toute son importance à mes yeux. Toute l'année je photographie ces moments que nous avons la chance de passer ensemble à l'occasion des anniversaires ou des repas dominicaux. Je les ai regroupés et j'en ai fait un montage vidéo pour leur montrer que, bien au delà de tous ces objets coûteux, ce qui m'importe est bien plus ce que nous échangeons et ce que nous partageons à chaque fois que nous nous retrouvons...
 
"Nous sommes tous en mesure d'offrir aux enfants une nuit spéciale, pleine de surprises et d'enchantements. Ce n'est qu'une seule nuit par an. Le reste de l'année nous sommes fatigués, lassés par notre routine. Et ce quotidien ennuyeux, il n'y a aucun jouet qui puisse le transformer. Profitons du confort que nous avons acquis mais n'oublions pas nos émotions. Un peu de calme, une musique agréable et être disponible affectivement, ce sont bien là les meilleurs présents."
 
Sur ces quelques lignes je vous invite à découvrir sur le blog des Vendredis Intellos les autres contributions sur ce sujet des fêtes de fin d'année. Bonne lecture!
 

Rendez-vous sur Hellocoton !