Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Le caveau de famille - Katarina Mazetti

Le caveau de famille - Katarina Mazetti

Encore de la lecture cette semaine mais pas pour les Vendredis Intellos cette fois-ci (que je vous invite à lire aussi!). J'avais lu il y a déjà quelques mois le best seller de Katarina Mazetti, Le mec de la tombe d'à côté et comme la plupart des lecteurs, j'attendais de lire la suite avec beaucoup d'impatience! 

 

Le-caveau-de-famille.jpg

Résumé du livre:

 

Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore avec autant d'ardeur livres et produits Bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Pourtant, ils se sont promis trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche...

Comme le disait une critique littéraire suédois: "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." C'est gai. Bienvenue dans le caveau de famille!

 

Quelques extraits:

 

"Je passais mon temps à allaiter mon petit Shar-Pei. Comme il avait faim vingt-quatre heures sur vingt-quatre, j'avais pris l'habitude de le prendre avec moi quand il se mettait à hurler vers les deux heures du matin, de le serrer sur mon sein prêt à éclater et de me rendormir. Et il avait l'air si content. Il y avait un inconvénient: je dormais toujours sur le même côté et ça me donnait un gros sein et un plus petit, c'était complètement grotesque."

 

"Je crois qu'il en va de l'amour des hommes comme de l'infarctus des femmes. Il n'est jamais détecté, parce qu'il a de tout autres symptômes!"

 

Dans ce roman, j'ai retrouvé le ton homoristique que j'avais adoré dans la première partie du récit mais j'ai peut-être moins accroché à cause de la trop juste réalité des faits racontés. Le quotidien banal d'un couple où le mari est décrit comme le macho de service avec une femme soumise et débordée (le rôle de Désirée dans le foyer, les fins de mois difficiles, l'éloignement au sein du couple...). Malgré cela les personnages sont toujours aussi attachants et leurs états d'âme sont racontés avec la même habileté que dans le premier volet et c'est bien ça qui les sauve!

 

Votre avis sur ce livre?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !