Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
La Vie d'une autre - Frédérique Deghelt

La Vie d'une autre - Frédérique Deghelt

Une nouvelle rubrique qui commence aujourd'hui avec ce roman de Frédérique Deghelt que je viens de terminer. La lecture a toujours fait partie de mon quotidien mais j'avais eu tendance à changer de registre depuis la naissance de mes Poupées... Il m'arrive désormais de ranger mes bouquins concernant l'éducation et la maternité en général pour plonger dans un roman ou un polar.

 

 

41o99BgJ1JL._SL500_AA300_.jpg

 

L'auteur:

Journaliste et réalisatrice de télévision, voyageuse infatigable avec Paris pour port d'attache, Frédérique Deghelt est également l'auteur chez Actes Sud de Je porte un enfant et dans mes yeux l'étreinte sublime qui l'a conçu (2007), La grand-mère de Jade (2009), Le cordon de soie (2009).

 

Résumé du livre:

Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d'amour et le lendemain...

Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées.

Comment faire pour donner le change à son entourage?

Et comment retrouver sa propre vie?

C'est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.

 

Quelques extraits:

 

"Si jamais ma mémoire ne revient pas, car il me faut l'envisager, je continuerai cette vie-là. Je m'adapterai à ma vie de douze ans d'absence et tout sera banal.Tout sera perdu. En me fabriquant de nouveaux souvenirs, j'oublierai l'intense vie des jours où je n'en avais plus. Je serai rattrapée par le vice de l'habitude. Ainsi se déroulera ma vie de femme et de mère, et les années s'accumuleront et plus jamais je n'aurai une occasion unique d'observer la vie de l'extérieur."

 

"Je glisse dans la douceur d'un rêve. Je vois Youri nourrisson, accroché à mon sein dans la blancheur d'une chambre aseptisée. La mère de Pablo m'embrasse et me félicite. Soudain, elle me regarde d'un air grave: Quand je venais d'avoir Pablo, il était ainsi dans mes bras, j'étais fatiguée et j'ai fermé les yeux cinq minutes. Quand je les ai rouverts, il avait vingt-cinq ans. Prenez garde Marie, au temps qui passe. Vivez chaque seconde de votre enfant comme un cadeau..."

 

J'ai été avalée par ce roman dès les premières pages, à tel point que j'en oubliais presque le fil de ma journée et je ne pensais qu'à l'heure de la sieste pour continuer ma lecture (car il faut reconnaître que c'est un roman que l'on peut laisser en plan et reprendre sans trop de problème, d'où l'idéal entre deux siestes :-). En quelques heures j'en avais terminé avec cette  histoire d'amour, de couple et de ce temps qui passe toujours trop vite.

 

J'ai aimé le style, le rythme, les personnages (bien q'un peu trop "clichés" parfois) mais j'attendais un dénouement peut-être un peu plus soigné. J'ai d'ailleurs relu les dernières pages une seconde fois pour être sûre d'avoir bien saisi! Peu importe j'en garde une très bonne opinion, il ne s'agit pas d'un incontournable mais très agréable à lire lorsque l'on ne veut pas avoir à trop se concentrer.

 

Edit. J'ai découvert que ce roman a été porté à l'écran par Sylvie Testud. Je n'ai plus qu'à trouver le temps de le regarder!

 

 

   

Et vous, qu'en avez-vous pensé?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !