Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
La désillusion de l'Avent

La désillusion de l'Avent

Aussi loin que je m'en souvienne, la Magie de Noël a toujours été de celles qui me faisaient rêver.

La légende du Père Noël, les décorations qui brillent et les guirlandes que j'aimais accrocher aux quatre coins de la maison, les spectacles que l'on préparait avec mes frères et soeur pour la représentation du Réveillon, les plats de fête, les grandes tables avec la famille ou les amis, la joie intense au moment de découvrir les jolis papiers au pied du sapin et toutes ces belles histoires que l'on voyait à la télévision...

J'aimais cette idée que les fêtes de fin d'année avaient le pouvoir de réconcilier les gens et que ces quelques jours du calendrier pouvait effacer la trace des mauvais moments de ces mois passés. Tout le monde semblait si heureux de préparer l'évènement, les petits tracas du quotidien paraissaient alors perdre de leur importance. 

 

Noël 2012

 

Samedi nous avons sorti le sapin ainsi que le grand sac où sont rangées les décorations que nous avons accumulé depuis que nous fêtons l'Avent ensemble.

Je voyais les yeux des demoiselles qui brillaient et les petites mains qui s'agitaient afin d'accrocher les boules dorées aux extrêmités des branches. C'était presque la course, à savoir laquelle allait réussir à en accrocher le plus! Les guirlandes étaient emmêlées et les paillettes couvraient les doigts de ces pseudos lutins en pyjama d'hiver...

Moi, j'étais assise à les regarder et je n'ai ressenti aucune émotion à partager ce moment avec elles. J'étais indifférente à ce qui pouvait s'écrire à cet instant précis alors que d'ordinaire, j'aurais déjà fait brûler quelques bougies parfumées et fait sonner les premiers chants de Noël... Depuis plusieurs jours, j'ai des noeuds à l'estomac rien qu'à l'idée de ces festivités. J'ai eu beau réfléchir longtemps au calendrier de l'Avent pour mes princesses, les petits jouets et autres chocolats prévus pour l'occasion sont encore rangés en haut de l'armoire. Je refuse de participer à la conversation concernant le menu du Réveillon et le fait d'évoquer la dinde de l'an passé me coupe littéralement l'appétit...

 

Que s'est-il passé pour que la magie s'envole ainsi?

Pourquoi ai-je l'impression que le masque de l'illusion est tombé
et qu'il va me falloir bien du courage pour essayer d'en recoller les morceaux?

 

J'aimerais pouvoir remettre devant mon regard ce foutu masque qui m'apportait de si doux moments auprès de ceux qui comptent pour moi. Je voudrais y croire encore et encore, me raconter ces belles histoires qui redonnent de l'espoir et qui dessinent les jolis souvenirs que nous partagerons plus tard...

 

Je souhaite sincèrement que cette période de l'année soit un symbole pour nos demoiselles, qu'elles y trouvent la joie de partager que j'ai si longtemps ressenti en préparant les présents que j'aimais offrir autour de moi. Que ces fêtes soient la représentation de leurs rêves et de leur imaginaire, qu'elles y trouvent le bonheur d'être ensemble, tout simplement.

Je vais essayer de me laisser gagner par la mélancolie de cette fin d'année où l'on croît encore que tout sera possible une fois cette page tournée.

Avec un peu de chance, je parviendrai à retrouver cet état d'esprit dans lequel j'étais bercée l'année dernière...

 

♫ Lady in the water

 

Rendez-vous sur Hellocoton !