Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
L'espionne de Tanger - María Dueñas

L'espionne de Tanger - María Dueñas

Titre original: El tiempo entre costuras (Aussi traduit par "Le fil du destin").

 

L-espionne-de-Tanger.jpg

 

Ce livre, c'est Mr Ordinaire qui me l'a rapporté, un jour où il était en mission supermarché avec Petite I.
Cela faisait longtemps que je l'avais noté sur ma liste à lire mais je n'avais pas encore trouvé le moment d'aller l'emprunter à la bibliothèque. Peu importe, maintenant il est rangé sur mon étagère et je sais que je le relirai avec autant de plaisir que la première fois. 

 

L'auteur:

María Dueñas, née en 1964, est docteur en philologie anglaise et professeur à l'université de Murcia. L'espionne de Tanger est son premier roman. Roman d'amour et d'amitié, roman d'espionnage riche en rebondissements et chronique d'une époque, L'Espionne de Tanger a connu dès sa parution un énorme succès en Espagne.

 

Résumé:

De Tanger à Madrid, dans le monde feutré des ambassades, une jeune couturière se bat pour la cause des Alliés.
Trahie par l'homme qu'elle aimait, Sira, vingt ans, se retrouve seule à Tétouan. La guerre civile ravage l'Espagne et elle ne peut rejoindre sa mère à Madrid. Sans argent, sans amis, elle ne doit sa survie qu'à son seul talent : la couture. Comment peut-elle imaginer qu'en montant un atelier de confection elle se prépare à une existence d'aventurière ? Quand la Seconde Guerre Mondiale éclate, les riches expatriées retenues au Maroc par les hostilités affluent chez la jeune femme : elle seule sait recréer les derniers modèles de Paris. Sira conquiert ainsi ses entrées dans les plus grandes maisons, où se fomentent les alliances entre nazis et franquistes. Bientôt, elle est approchée par les services secrets britanniques. Pour eux, la couturière aux doigts d'or invente un très astucieux système de communication cryptée. Mais la guerre des espions n'est pas un jeu d'enfant. Envoyée à Tanger, à Madrid et à Lisbonne, Sira doit déjouer les pièges très sophistiqués d'ennemis aux manières policées, mais à la férocité bien réelle.

Le destin fascinant d’une jeune couturière espagnole dans le Maroc des années 1930-1940, une magnifique fresque historique où l’amour et l’amitié se défient des guerres et des trahisons.

 

Quelques extraits*:

 

"La nostalgie menaçait de me donner un coup de fouet mais je parvenais à m'en écarter à temps et je me défilais en une feinte gracieuse: J'avais appris à développer l'art de la fuite à chaque fois que je pressentais la menace de la mélancolie"

 

"Il fallait maquiller le passé, inventer au plus vite un présent et projeter un futur aussi faux que resplendissant. Il fallait agir avec urgence, ça devait commencer tout de suite. Pas une larme de plus, pas de lamentation. Pas un regard condescendant en arrière. Tout devait être présent, tout aujourd'hui."

 

[* Traduction par moi-même, je n'ai que la version originale de l'ouvrage].

 

Moi qui ne connaissais absolument rien à la situation de l'Espagne durant la Seconde Guerre Mondiale, je n'ai eu aucun mal à me laisser emporter par l'histoire de la jeune Sira. Les personnages sont attachants et les quelques 600 pages du roman m'ont transporté dans l'ambiance de l'époque. Au fil du temps, nous assistons à l'évolution de ce personnage principal dont nous partageons les peines, les joies, les craintes, tout au long d'un roman qui mêle à la perfection la fiction avec l'histoire.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !