Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
L'abus de jouets peut nuire au jeu

L'abus de jouets peut nuire au jeu

Dans la catégorie "Avant j'avais des principes, aujourd'hui j'ai des enfants", me voilà ici pour parler des jouets de mes filles.

 

Avant d'être Maman, il m'est arrivé de rendre visite à des amis ou de la famille qui eux avaient déjà des enfants. A chaque fois, je faisais le même constat: leur logement ne ressemblait plus à rien! Le salon était une annexe de la salle de jeux des enfants (ou de l'enfant unique très souvent!), l'organisation globale des pièces avaient été modifiée afin de répondre aux besoins du petit d'homme vivant dans les lieux et il y avait partout des "accessoires" de puériculture apparemment INDISPENSABLES (Parc, chaise haute, tapis d'éveil, trotteur, transat, poussette, etc...).

Si je rajoute à ça la quantité de jouets éparpillée un peu partout, je crois que le décor est planté.

 

A chaque fois que je repartais de chez eux, j'avais la réaction "normale" que pouvait avoir une nullipare à ma place.

Chez moi JAMAIS ça!

 

Salle-de-jeux1.jpg

 

Aujourd'hui je me suis assise et j'ai contemplé le spectacle notre salon-salle à manger.

 

Je comprends mieux pourquoi nos amis sans enfants ont toujours mieux à faire que de passer prendre un café. Je ferais certainement la même chose à leur place d'ailleurs...

 

Je tiens à signaler que niveau équipement nous n'avons "que" la chaise haute car elle sert actuellement de transat en hauteur pour Petite I. En effet, c'est bien la seule façon de la protéger contre les actuelles colères de Miss N. et les lancés de jouets qui s'ensuivent.

 

Par contre pour ce qui est des jouets, ça ressemble pas mal au dépot de chez ToysRus. 

 

À qui la faute me direz-vous? Et bien toujours à cette maudite société de consommation qui fait que Noël / Anniversaire / Occasions en tous genre apportent systématiquement des quantités de jouets dans nos intérieurs et qu'il faut être sacrément suédois pour pouvoir mettre un semblant d'ordre.

 

Il s'avère que Miss N. ne sait pas "jouer" avec ses affaires sinon que la seule chose qui l'intéresse est bien de tout jeter afin d'en avoir le plus par terre (et que les autres se baissent pour ramasser surtout).

La menace de la poubelle ne fonctionne définitivement plus alors j'ai choisi de ranger. Cacher. Garder en hauteur. Peut-être que le fait d'avoir moins de choses avec lesquelles s'occuper lui fera changer sa façon de s'en servir. Il vaut mieux avoir moins de jouets à portée de main (ça en fera toujours moins à ramasser) et les échanger régulièrement avec ceux qui sont rangés plutôt que de saturer l'enfant avec trop de choses.

 

Ce soir, notre salon ressemble de nouveau à un vrai salon, une pièce à vivre dans une maison avec des enfants, mais pas seulement. Il y a encore une culotte de poupée qui traîne sur le tapis et même une toupie sur laquelle il est fort probable de s'esquinter un orteil mais nous sommes loin des étalages sauvages que j'ai eu l'occasion de visiter.

 

Je dis ça mais peut-être que cela vous plaît de partager votre salon avec vos enfants.

 

Qu'en pensez-vous?