Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Entre deux averses

Entre deux averses

Pictures9.jpg

 

Le début du mois d'août sonne comme le début d'un compte à rebours. Le mois prochain Miss N. entrera à l'école maternelle et je devrai commencer à chercher du travail après ces trois années consacrées à mes bébés. Jamais je n'aurais cru être capable de tenir le rôle de "femme au foyer" et encore aujourd'hui je ne suis pas vraiment certaine d'avoir su pleinement l'apprécier.

 

Pour l'instant je laisse venir ce mois de septembre avec d'une part la gorge nouée de devoir confier Petite I. bien plus tôt que nous ne l'avions fait avec Miss N. mais avec d'autre part l'envie d'exister à nouveau en tant que personne, plus uniquement en tant que mère à plein temps.

 

Tout comme ce week-end que nous avons passé à guetter le ciel avant la moindre sortie, chaque journée qui commence est, tour à tour assombrie par le regret de ne pas avoir profité davantage de ce temps qui s'est envolé, ou éclaircie par le bonheur d'avoir assisté à un grand nombre de leurs premières fois.

 

La semaine dernière j'ai eu l'occasion de parler de moi à quelqu'un qui était à mes côtés pour m'écouter sans me juger. Je crois que c'est la première fois que j'arrive à mettre des mots sur certains souvenirs. Je crois aussi que je commence à comprendre pourquoi on me répète sans arrêt que ce n'est pas bon de tout garder pour soi.