Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Aujourd'hui, j'avais Piscine!

Aujourd'hui, j'avais Piscine!

Ce matin, j'avais décidé que j'allais respecter le programme préparé pour ma journée.

 

J'avais enlevé l'étiquette qui était accrochée à mon "nouveau" maillot de bain, il était donc obligé de me servir un jour ou l'autre. En même temps, ça faisait au moins deux ans qu'il avait été abandonné au fond d'un placard (après un élan de bonne résolution sportive), il fallait bien qu'un jour il redécouvre la lumière du jour... Et qu'il prenne son premier bain surtout!

 

J'avais une première fois essayé de me convaincre que la motivation était mon amie mais j'avais (malheureusement) surestimé son influence: j'avais oublié ma serviette de toilette...

 

Ce matin, j'ai vérifié mon sac avant de partir et j'avais même pensé à ce gel douche qui me ferait oublier la désagréable odeur de chlore au moment de la sortie...

 

C'est à l'heure de ma pause déjeuner que j'ai poussé la porte de la piscine municipale (pour la première fois) après avoir mis le GPS pour y arriver. 

 

Piscine2.jpg

 

Avant même d'avoir fermé la porte du vestiaire, j'avais déjà l'impression d'avoir accompli un exploit! Me consacrer du temps, rien que pour moi me semblait déjà incroyable. L'idée de faire presque du "sport" l'était encore bien davantage!!

 

Alors j'ai enfilé mon chouette maillot, j'ai poussé toutes mes affaires dans la consigne et je suis partie me mettre sous la douche. Avant de m'approcher du grand bain, j'ai fait en sorte de rentrer mon ventre au maximum (l'estomac vide, ça aide!) et j'ai descendu l'échelle avec autant de dignité que si j'avais monté les marches du Festival de Cannes...

 

Et puis j'ai commencé à nager, une longueur, une autre, encore une autre... Je redécouvrais des muscles que j'avais cru complètement gommés par mes grossesses / accouchements / Etc. (et mon manque d'exercice relatif). Je sentais mes jambes qui chauffaient et cette sensation de légèreté dans l'eau qui me poussaient à avancer toujours plus. J'avais craint de ne plus avoir de souffle et d'être la première cliente de la journée du maître-nageur mais il faut croire que j'avais encore quelques réserves de ce côté là (et  puis la brasse n'est pas encore la nage la plus épuisante...).

 

À un moment, j'ai manqué de sourire au jeune homme qui partageait mon couloir mais je me suis rapidement souvenue que je portais un bonnet de bain des plus élégants alors j'ai préféré continuer à nager en essayant de l'éclabousser le moins possible...

 

Je surveillais l'heure qui tournait à mesure que j'enchaînais les longueurs et je me résignais à sortir un peu plus tôt que prévu pour prendre le temps de m'acheter de quoi déjeuner avant de retourner travailler.

 

Après la douche de rigueur, j'ai retrouvé le vestiaire et cette humidité qui reste sur la peau malgré le soin accordé au séchage. J'ai encore une fois manqué de m'écrouler dans mon espace de 80 cm2 en essayant d'enfiler mon jean et j'ai aussi fait tomber mes chaussettes dans la flaque laissée par mon maillot. Mais tout ça ne m'a pas empêché de ressortir de la piscine beaucoup plus décontractée qu'à l'arrivée.

 

Tout cela méritait donc un passage express pour un menu complet Frites-Burger-Sauce à volonté!! Y'a pas à dire, l'exercice ça vous ouvre l'appétit!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !