Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

Le week-end dernier, je suis retournée me promener à Pont-l'Abbé et je me suis souvenue de cette belle journée d'été que j'avais passée dans la capitale du Pays Bigouden. Il faisait très beau ce samedi mais il faisait nettement moins chaud que le jour où j'avais pris ces photos!

C'était au mois d'Août dernier, ma Bigoudène préférée était de passage dans sa région et nous avions décidé de nous retrouver pour une visite guidée de cette ville qu'elle connaît comme sa poche.
Nous nous sommes retrouvées en plein centre ville et après avoir vaguement flâné dans de jolies ruelles pavées, nous sommes arrivées au pied du Château des Barons du Pont.

Je me souviens qu'en passant à proximité du Musée Bigouden (qui se trouve dans le donjon du château), un Gwenn-ha-Du flottait devant la façade en pierre et Petite I. s'était mise à crier: "Un drapeau de Bretagne!". J'ignorais jusqu'alors qu'elle savait le reconnaître...

Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

Ce jour-là nous étions arrivés alors que la marée était basse et la rivière de Pont-l'Abbé complètement à sec. Je n'ai évidemment pas manqué de repasser à proximité avant de partir car la magie de l'eau avait encore changé le décor. La vue depuis le pont habité est l'endroit parfait pour admirer le mouvement de l'eau sur l'étang ainsi que sur la rivière.

Avant de traverser le pont, il y a un monument à ne pas rater. Le monument aux Bigoudens rend hommage à tous ces hommes ayant péris dans les tempêtes.

Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

En marchant le long du port, on aperçoit sur l'autre rive une église sans clocher. En traversant le pont qui se trouve au pied du Château, nous sommes arrivés à l'église de Lambour. Elle fut édifiée au XIIIème siècle et l'absence de son clocher nous ramène aux origines de la révolte des Bonnets Rouges. En 1675, Louis XIV instaure un nouvel impôt sur le papier timbré. Les bas-bretons décident alors de se rebeller et rallient la population en sonnant le tocsin dans les paroisses les plus importantes. En représailles, le Roi fait décapiter les clochers des paroisses les plus rebelles, dont celles de Lambour. Dans son ordre, le Roi interdisait la reconstruction à jamais "Ad vitam eternam" des clochers.

La visite de ces ruines est très particulière, il n'y a rien de plus émouvant et de plus instructif que l'usure du temps sur la pierre pour faire parler l'histoire.

Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

Ce week-end j'ai poussé la balade un peu plus loin puisque je suis allée jusqu'à Pouldreuzic pour visiter la cidrerie Kerné ainsi que la Maison du Pâté Hénaff (et faire le plein de produits Made in BZH pour déguster pendant les fêtes).

La prochaine fois que j'irai à Pont-l'Abbé, j'espère avoir un peu plus de temps et pouvoir me promener le long du circuit du halage afin de voir les moulins à marée ou encore l'estuaire de la rivière et ses beaux paysages.

Dis tu reviens quand ma Bigoudène préférée?

Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène
Pont-l'Abbé, la jolie Bigoudène

Rendez-vous sur Hellocoton !