Madame Ordinaire

Madame Ordinaire

Menu
École buissonnière

École buissonnière

École buissonnière

Mes demoiselles retrouveront dès demain leurs maîtresses et leurs copains de classe après une semaine d'école buissonnière. La varicelle s'éloigne de chez nous et cela n'a pas toujours été facile de les occuper pendant ces longues journées... Il y a eu de nombreuses activités manuelles, quelques séances devant le petit écran, des livres empruntés à la bibliothèque mais aussi de belles sorties pendant lesquelles il fallait essayer de les tenir à l'ombre le plus possible.

Bien qu'elles aient raté toute une semaine d'école, elles n'ont heureusement pas manqué de nouvelles découvertes:

Elles ont appris à reconnaitre l'Aigrette garzette grâce aux deux spécimens que nous avons rencontrés au Vallon du Stang Alar. Nous avons vu leur long bec noir que nous avons observé alors qu'elles pêchaient dans la rivière ainsi que leurs doigts jaunes lorsqu'elles se sont finalement envolées.

Nous avons pris le temps de regarder les boutons de roses et les épines du rosier avant d'apprécier les pétales des fleurs qui s'étaient déjà ouvertes. Nous avons vu les couleurs éclatantes des premières fleurs d'Hortensias et nous savons déjà le spectacle qui nous attend pour notre prochaine balade.

École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière

Avec d'aussi belles journées, il était impossible de ne pas aller au bord de l'eau malgré les recommandations concernant la cicatrisation des affreux boutons. Les demoiselles ont donc laissé les vêtements printaniers au placard afin de rester couvertes sans pour autant se plaindre de la chaleur.

Une petite sortie sur les rives de la rade et à proximité du pont de l'Iroise, quelques instants seulement au grand air et toujours de belles images à ces endroits. Elles ont appris à différencier les voiliers et les quatamarans ou encore les planches à voile et les kayaks. Elles ont découvert une drôle de plante que leur papy appelle "Oreille d'ours" et qu'elles ont décidé de rebaptiser "plante doudou"...

Nous avons suivi le vol d'un papillon dont les couleurs avaient attiré notre attention. Si notre observation ne nous a pas menti, il s'agirait d'une Vanesse de l'ortie, une espèce fragile et en voie de disparition. D'après mes recherches, son nom anglais seraient un hommage à l'une des Trois Grâces des Romains, celle de la beauté éblouissante et de la splendeur. Rien d'étonnant alors si nous l'avons rencontrée à cet endroit précis...

École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière
École buissonnière

Rendez-vous sur Hellocoton !